26/05/2011

A la santé des caves ouvertes!

A la veille de l’édition 2011 des « Caves ouvertes », j’ai déposé mon rapport sur le Projet de loi 10805 qui vise à faciliter la vie des producteurs de vin du canton et à diminuer la bureaucratie.

En substance, ce texte prévoit de ne plus soumettre les producteurs en question à autorisation pour la vente à l’emporter des boissons alcoolisées issues de leur récolte et vendues sur l’exploitation et sur les marchés. Par conséquent, les émoluments précédemment perçus pour la délivrance des autorisations seront supprimés.

Bien entendu, l’ensemble des autres règles applicables au commerce du vin, en particulier les normes de protection des mineurs, reste pleinement applicable.

Il est ressorti des travaux de la commission de l’économie du Grand conseil que les cantons de Genève et du Jura sont les seuls en Suisse romande à ne pas prévoir dans leur législation une exception à l’obligation d’autorisation pour leurs producteurs de vin (comme à Neuchâtel, Fribourg et Vaud) ou plus largement pour les producteurs de boissons fermentées (comme en Valais).

Sur le fond, on ne voit pas quelle raison pourrait encore justifier le maintien d’un régime d’autorisation pour les producteurs genevois en ce qui concerne la vente à l’emporter, alors que le secteur de la viticulture a connu une évolution impressionnante et que des vignerons du canton sont récompensés lors des plus prestigieux concours suisses et internationaux. Genève possède d’ailleurs le troisième vignoble du pays, ainsi que la densité viticole la plus forte.

Lors de son audition, le représentant de l’Interprofession du vignoble et des vins de Genève a d’ailleurs salué cette évolution législative et a souligné le fait que cette amélioration pourrait toucher une centaine de producteurs locaux.

On peut donc espérer que le Grand Conseil réservera bon accueil à ce projet qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit de la Loi sur la promotion de l’agriculture, qui est l’expression d’un attachement collectif croissant à une agriculture de proximité moderne, accessible, diversifiée et respectueuse de l’environnement.

Santé !

14:14 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Tout simplement bravo et merci .

Écrit par : luc. Barthassat. | 26/05/2011

Les vins genevois sont devenus excellents et le fait d'avoir mis sur pied les portes ouvertes des caves genevoises reste une excellente idées pour découvrir les produits et le patrimoine genevois.

Écrit par : rose des sablesse | 27/05/2011

Les vins genevois sont devenus excellents et le fait d'avoir mis sur pied l'idée des caves ouvertes et une idée qui reste bienvenue. Cela nous permet de connaître les producteurs, leur manière de travailler, de faire leur publicité afin qui soient largement plus connus et j'ajouterais que cela fait partie de notre patrimoine. Donc, nous devons encourger nos producteurs de notre canton.

Écrit par : rose des sablesse | 27/05/2011

Les commentaires sont fermés.