28/06/2011

Dîner en blanc

Dans son édition du 24 juin 2011, la Tribune de Genève consacre une pleine page à la problématique de l’accueil des expatriés dans notre canton.

Pour notre République, cette population représente un atout majeur, qu’elle soit active dans le monde des multinationales ou dans celui des organisations qui gravitent autour de l’ONU, sans oublier les multiples ONG qui ont choisit de s’établir chez nous. Tous ces acteurs contribuent de manière déterminante au rayonnement de notre cité qui, sans eux, aurait probablement l’importance d’une insignifiante ville de province.

La Tribune donne notamment la parole au Délégué cantonal à la Genève internationale ainsi qu’au Directeur du Centre d’accueil Genève internationale (CAGI) qui ne ménagent pas leurs efforts afin de rendre notre ville plus attrayante pour cette communauté étrangère, malgré les vicissitudes liées aux problèmes de logement et de sécurité.

L’engagement de la Fondation pour Genève mérite également une mention particulière dans ce contexte. Cet organisme privé, créé en 1976, a pour but statutaire de contribuer au rayonnement de Genève tant en Suisse qu’ailleurs dans le monde.

Cette Fondation chapeaute, d’une part, le Club diplomatique qui organise des rencontres entre les communautés internationales et locales et, d’autre part, le Cercle des conjoints qui offre un accueil personnalisé aux conjoints d’expatriés issus des milieux diplomatiques et privés.
26062011127.jpg
Ce dernier a organisé le 26 juin un dîner au blanc au Parc de la Grange pour réunir les membres de la communauté internationale et les Genevois. Cet immense pique-nique, dans un lieu idyllique, a connu un vif succès. C’est grâce à ce type d’initiatives que Genève pourra démentir sa réputation de ville fermée et ennuyeuse, colportée par certains médias anglo-saxons, jaloux de notre succès.

14:10 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.