20/10/2011

Salerna Bobo et les 40 employeurs

Un conte oublié, issu des Mille et Une Nuits, vient de refaire surface. Toute ressemblance avec des personnages ou des événements connus serait purement fortuite. Seules les entreprises mentionnées existent bel et bien.

Dans une contrée orientale reculée vivait une vizirette nommée Salerna Bobo. Tout en dépensant force maravédis, elle a lancé une attaque dirigée spécifiquement contre les multinationales, la « haute finance » et le « haut de gamme », qui contribuaient pourtant à la prospérité du khalifat dans son ensemble.

Par pure coïncidence, peu après le lancement de cet anathème, une gazette locale (Bhîl-Han) a dressé la liste des 40 plus gros employeurs du khalifat. Seuls le nom des 15 premiers est déchiffrable sur le parchemin :

Entreprises                     Effectifs

1.    Rolex                      4135
2.    Migros                     3260
3.    Procter & Gamble     3132
4.    Pictet & Cie              2050
5.    Groupe Coop            1861
6.    Richemont                1846
7.    UBS                         1816
8.    Firmenich                 1720
9.    HSBC Private Bank   1539
10.  BNP Paribas              1483
11.  Patek Philippe           1356
12.  Merck Serono           1300
13.  Lombard Odier          1300
14.  ISS                          1178
15.  Swissport                 1178

On compte ainsi 5 représentants de la « haute finance », 5 multinationales et 2 horlogers spécialisés dans le « haut de gamme ». Cela fait donc 12 entreprises sur 15 que la vizirette voudrait voir quitter le khalifat avec leurs emplois.

Face à la révolte des entreprises et craignant de ne pas pouvoir devenir khalifette à la place du khalife aux prochaines élections, Salerna Bobo a imploré l’assistance des seize conseillers municipaux issus de sa caste et a prononcé la formule magique désormais célèbre :

Seize âmes, couvrez-moi !

14:20 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

"Les privilèges dont on ne bénéficie pas sont absolument inadmissibles." (proverbe socialiste genevois)

Écrit par : Charly Schwarz | 20/10/2011

Les commentaires sont fermés.