14/06/2012

Compétitivité du secteur financier: Hong Kong et Singapour devant la Suisse

Selon le classement du « Top 20 des places financières globales » publié en mars 2012, Hong Kong et Singapour se situent respectivement à la 3ème et à la 4ème place, alors que Zurich et Genève occupent le 6ème  et le 14ème rang.
Mais les places asiatiques ne se reposent pas sur leurs lauriers. En effet, le « Financial Times » nous apprend aujourd’hui que Norman Chan, CEO de la « Hong Kong Monetary Authority » a annoncé aux acteurs de la place financière locale qu’il entendait alléger le cadre réglementaire afin d’améliorer encore la compétitivité de Hong Kong face à sa grande rivale Singapour. Cela passera notamment par un assouplissement des règles de « suitability » pour les clients fortunés, qui seront clairement distingués des clients « retail ».
En Suisse, cette problématique de la compétitivité ne figure malheureusement pas sur la liste des priorités de l’autorité de surveillance. On rappellera en effet que, lors de la conférence de presse annuelle de la FINMA du 27 mars 2012, son directeur a déclaré que « notre tâche n’est pas non plus de promouvoir la compétitivité internationale du secteur ».
Cette vision n’est pas partagée par le PLR qui, sous la plume du Conseiller national Christian Lüscher, vient de déposer une Interpellation au Parlement sous le titre « Renforcement de la compétitivité de la place financière suisse ». Ce texte se réfère au Rapport publié en septembre 2009 par le Conseil fédéral en réponse au postulat Graber dans lequel le Gouvernement définit plusieurs axes stratégiques, dont un est spécifiquement intitulé « Renforcement de la compétitivité internationale du secteur financier ». L’Interpellation du PLR se conclut en ces termes: « Le Conseil fédéral est dès lors prié de dire s’il prend ses distances par rapport aux propos tenus par M. Raaflaub et s’il estime lui aussi qu’il y a lieu de renforcer les dispositions de la LFINMA sur la compétitivité internationale de la place financière suisse ».
Il faut espérer que le Parlement soutiendra cette intervention légitime.

14:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.