01/11/2012

Le Jour d'après

Conscient de ses responsabilités, le Grand Conseil a adopté à une écrasante majorité un plan de sauvetage pour les caisses de pensions étatiques en perdition, fruit d’un consensus raisonnable obtenu après d’âpres négociations.

Un syndicat minoritaire a décidé de lancer un référendum contre ce projet.

Hier, le comité référendaire a déposé plus de 9’000 signatures à la Chancellerie d’Etat.

Dorénavant,

-    tout manque de détermination dans la recherche de l’équilibre budgétaire à travers des diminutions de dépenses ;

-    à l’inverse, toute revendication susceptible de péjorer encore la situation financière du canton (à l’exception de celles touchant les domaines prioritaires de la sécurité et de la Justice) ;

-    toute proposition de hausse d’impôts,

aura pour conséquence automatique de grossir le flot déjà grondant des opposants à ce coûteux sauvetage, au risque de conduire à un cataclysme lors de la votation prévue le 3 mars 2013, quels que soient les mots d’ordre du Conseil d’Etat et des partis politiques.

09:05 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.