29/01/2015

Genève, capitale de la finance durable!

La place financière genevoise est en pleine mutation. La Commission fiscalité et place financière du PLR-Genève suit de près l’évolution de ce secteur vital pour la prospérité de notre canton. Dans ce contexte, une attention particulière est portée au domaine prometteur de la finance durable.

Pendant longtemps, la finance durable a été considérée comme une lubie pratiquée par quelques illuminés idéalistes. Or, la durabilité est devenue aujourd’hui une préoccupation majeure face à la tentation du profit à court terme et le domaine de l’investissement responsable a pris un essor considérable, bien loin de l’image caricaturale de ses débuts.

Grâce à Sustainable Finance Geneva (SFG), une association fondée en 2008 à Genève par une quinzaine de professionnels, notre canton se trouve actuellement à l’avant-garde de cette manière d’envisager la noble mission de la place financière : mettre le capital au service d’entreprises ou de personnes qui travaillent à la création des richesses sans lesquelles ni le filet social ni même l’exercice de la solidarité ne sont possibles. Par le biais de cette plateforme d’échanges devenue très rapidement incontournable, Genève renforce sa place de leader mondial dans ce segment particulièrement innovateur.

L’action de SFG est multiple (voir à ce sujet www.sfgeneva.org). Voici trois axes principaux :

  • remettre l’actionnaire au cœur de l’entreprise, afin qu’il puisse influer sur ses pratiques et sa stratégie;
  • évaluer les entreprises dans toutes leurs dimensions, y compris certaines « externalités » qui étaient jusqu’ici peu prises en compte par les analystes, telles que les pratiques nocives pour l’environnement ou pour les salariés. Des outils modernes permettent de prendre en compte tous les aspects qui font la réputation et la valeur d’une entreprise, en plus des critères strictement financiers ;
  • ouvrir les investissements durables à tous. Il n’y a pas de raison que seuls les initiés aient accès à ces nouveaux produits financiers, tels que la microfinance.

Pour Genève, qui possède une incroyable densité d’ONGs, d’organisations internationales, de représentations diplomatiques, d’entreprises de dimension mondiale, c’est une chance de pouvoir donner un nouvel axe de développement au génie financier que des générations de banquiers ont développé. Ce mouvement peut en outre s’appuyer sur un réseau d’institutions universitaires, d’enseignement et de recherche très performant.

Parti qui met en avant le rôle de l’humain, sa liberté et sa créativité dans le domaine économique, le PLR est idéalement positionné pour promouvoir cette formidable opportunité qui s’offre à la Place financière genevoise.

Par Rolin Wavre et Edouard Cuendet

Source : "Le Nouveau Genevois", janvier 2015

11:53 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook