12/03/2018

Bonne année...chinoise!

Blog_EC_nouvelAn_chinois.jpg

Le 8 mars, la Chambre de Commerce Suisse-Chine a reçu (au Mandarin Oriental évidemment) ses membres et Amis afin de leur présenter ses vœux pour le Nouvel An, étant précisé que la date exacte était le 16 février 2018.

Cet événement a permis de rappeler les liens étroits qui unissent la Chine et la Suisse, depuis le 17 janvier 1950, date à laquelle la Confédération helvétique a reconnu officiellement la République populaire de Chine. Elle fut le première Etat à le faire !

Notons au passage que la première entreprise à avoir conclu une joint-venture en Chine est la lucernoise Schindler, leader dans le domaine des ascenseurs. C’était en 1980.

Les relations économiques entre ces deux pays se sont largement renforcées depuis cette époque, d’une part à travers l’entrée en vigueur d’un traité de libre-échange en juillet 2014 et, d’autre part, grâce à l’accord de swap signé la même année en vue de faire de la Suisse un hub monétaire pour le renminbi. Genève attend impatiemment qu’un établissement bancaire chinois vienne s’établir sur son sol. Les efforts considérables déployés dans ce but par le Conseiller d’Etat Pierre Maudet semblent d’ailleurs être sur le point de porter leurs fruits.

D’un point de vue global, selon les chiffres du Secrétariat d’Etat à l’économie, la Chine était le 4ème partenaire économique de la Suisse en 2016 et l’excédent de la balance commerciale en faveur de notre pays atteignait le montant record de CHF 14,4 milliards.

La venue à Davos et à Genève du Président Xi Jinping en 2017 a démontré l’importance que la Chine attache à la Suisse.

Les relations entre les deux Etats ne se limitent pas au secteur économique. La soirée de Nouvel An du 8 mars 2018 a aussi donné l’occasion de mettre l’accent sur la fructueuse collaboration développée par l’Université de Genève avec son homologue de Tsinghua University, l’une des plus prestigieuses au monde, dans les domaines de la finance et du développement durable. Notre Alma Mater est sans conteste l’un des meilleurs ambassadeurs des compétences helvétiques à l’étranger et fait preuve d’un dynamise à toute épreuve pour développer des collaborations au-delà de nos frontières. Cela justifie pleinement la position flatteuse de notre Université, au 60ème rang sur 500 dans le classement de...Shanghai.

Il est encore temps de souhaiter une excellente année du Chien à nos Amis chinois et, surtout, ganbei !

10:51 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.