Envoi postal des médicaments : attention danger! (26/09/2011)

Les assurés reçoivent de plus en plus souvent des courriers insistants de leur caisse maladie pour les inciter à choisir l’envoi postal de médicaments.

Les malades chroniques sont particulièrement visés par ces démarches intempestives.

Il faut insister sur le fait que les assurés ne sont pas obligés d’accepter de telles « offres », qui ne conduiront d’ailleurs à aucune diminution de prime.

Cette fâcheuse tendance des caisses constitue avant tout la négation du rôle, pourtant central, du pharmacien dans le réseau de soins.

Le pharmacien est le seul partenaire qui, grâce à sa formation complète, dispose de connaissances approfondies sur les médicaments. Le lien de proximité qu’il crée avec le patient permet de tisser une relation de confiance, de prodiguer les conseils nécessaires et d’assurer le suivi adéquat de la prise des médicaments.

Ces prestations indispensables à des soins de qualité ne peuvent pas être remplacées par un simple coli postal !

11:38 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook